Prospective et innovation

La conception et le pilotage de démarches de prospective stratégique

Démarche :

Une organisation souhaitant s'engager dans une démarche de prospective stratégique poursuit trois objectifs :

  • Bâtir, en associant les différents acteurs, un état des lieux problématisé, faisant émerger les enjeux (c'est-à-dire les questions clés qui vont impacter la dynamique de développement de l'organisation).
  • Construire les réponses face aux enjeux et s'assurer que le projet de déploiement de la future stratégie est possible (notamment en veillant à la pertinence des modes opératoires retenus).
  • Mettre en place un dispositif de gouvernance et de pilotage pour suivre et évaluer le déploiement de la stratégie.

Cette démarche ne peut être seulement l'œuvre d'un groupe d'experts avertis (consultants, universitaires, techniciens) ou d'une réflexion désincarnée, mais doit être le fruit d'un processus plus complexe qui ne dépend pas uniquement d'une nouvelle boîte à outils, mais de multiples apprentissages cognitifs, comportementaux et organisationnels.

L'offre proposée prend en considération l'ensemble de ces composantes, notamment en distinguant ce qui relève de la production de contenu (exemple : choix de l'organisation, articulation des échelles, logiques de marché, nature des problématiques à traiter, livrables, etc.) d'une part et ce qui relève du pilotage des processus (durée maximum de l'exercice, moyens financiers et humains mobilisables, degré d'implication et de participation des acteurs clés, degré d'appropriation attendu, changements espérés, processus de communication souhaité, etc.) d'autre part.

Expériences significatives : Yonne 2015, MAIZ EUROP', Bassin annécien.

La conception et le pilotage de démarches associant prospective et innovation

Démarche :

De nombreuses organisations souhaitent :

  • Mieux saisir les opportunités de développement sur les marchés.
  • Améliorer le couple créativité/productivité.
  • Mieux se différencier notamment par rapport à la valeur d'usage de leurs produits/services.

C'est la raison pour laquelle le lien entre prospective et innovation a aujourd'hui, un sens particulier. Un contexte plus ouvert, incertain et concurrentiel implique des stratégies plus proactives qui reposent sur davantage d'anticipation et de pratiques innovantes.

Pour développer ces nouvelles pratiques, nous nous appuyons sur la mise en place et/ou le développement :

  • D'outils permettant d'analyser l'évolution de l'environnement et des marchés, soit de mieux positionner ses activités sur les marchés. A partir des ressources disponibles, il s'agit de construire une réelle expertise sur la base de la dynamique de marché (indicateurs, méthodologie d'analyse, points de vue d'experts, etc.), permettant ainsi d'agir et de réagir de manière plus efficace.
  • D'un dispositif visant à valider les idées innovantes. De nombreux projets, idées et expérimentations sont développés au sein des organisations, mais tous n'ont pas même le poids stratégique (effet de levier) ni la même capacité d'apprentissage.
  • D'un dispositif qui accélère le déploiement des innovations. L'enjeu n'est pas seulement d'innover, mais de diffuser plus largement et plus rapidement les innovations, qui accompagneront la croissance des activités. La vitesse de diffusion des bonnes pratiques est un élément important de cette croissance.

Expériences significatives : projet de conception d'un logiciel de pilotage, projet Connexitium (conception d'un modèle pour tester la comptabilité d'un projet avec son environnement, projet ISMER (mise en place d'un dispositif d'insertion pour les chômeurs).

Développer la créativité des collaborateurs au service de la compétitivité

Démarche :

Face à une concurrence qui n'a pas de frontières, le maintien de l'avance des entreprises est vital. Cette avance passe par une maîtrise accrue du processus d'innovation, avec des méthodes de créativité permettant de favoriser l'émergence d'idées et la concrétisation de solutions innovantes.

L'objectif de notre démarche est de faciliter l'émergence d'idées des collaborateurs au service de la compétitivité de l'entreprise.

Pour cela et il sera nécessaire de les doter de méthodes et d'outils pour passer de l'idée aux innovations viables et optimiser ainsi la durée du cycle de l'innovation, comme :

  • Traiter avec succès les clients difficiles.
  • Structurer et traiter le reporting des commerciaux.
  • Structurer la veille stratégique (brevets, concurrence, fournisseurs, clients, etc.).
  • Pratiquer le reverse engineering et l'analyse de la valeur.
  • Réaliser des « benchmarking ».
  • Pratiquer la fertilisation croisée avec d'autres entreprises.
  • Développer une R&D concertée avec les Universités et les laboratoires de recherche.
  • Mettre en œuvre les techniques de créativité.